Menu

Jardin potager sans pesticides


Remplacer les produits chimiques par des solutions naturelles

Durant le cours, les participants se familiarisent avec les alternatives biologiques

  • anticiper et planifier pour agir au bon moment
  • éviter le désherbage: techniques du faux-semis, paillage, ...
  • accueillir des auxiliaires: chrysopes, coccinelles, syrphes et autres prédateurs des pucerons
  • combattre les limaces
  • maîtriser les techniques de semis ou plantation
  • concocter des solutions naturelles pour remplacer les produits chimiques (répulsif anti-insectes ravageurs)

Le 8 mai, collecte gratuite de vos pesticides dans 24 communes du canton du Jura
Inscription

Inscriptions sur liste d'attente à info@upjurassienne.ch



Portraits

Animateur

Yann Meury

Il a été maraîcher en France dans une structure équivalente à celle de la Clef-des-champs, qui prône une agriculture écologique où la nature et l’humain trouvent leur place. Les valeurs portée par la Clef et le projet permaculturel, sont en adéquation avec les techniques maraîchères qu'il a pu développer ces 15 dernières années, notamment le non-labour des sols, la préservation des semences fermières et de l’écosystème.

La syrphe - une mouche déguisée en guêpe

Moins connue que la coccinelle, la larve de ce diptère se nourrit de résidus végétaux et également de pucerons. Adulte, la syrphe butine à la recherche de pollen et de nectar et contribue ainsi activement à la pollinisation.

Son garde-manger: les fleurs sauvages

Son habitat préféré: les murets, les tas de feuilles, les feuillages persistants, les écorces fissurées, les fagots de tiges creuses et les hôtels à insectes



La coccinelle - une auxiliaire du jardin

La coccinelle n'est pas uniquement connue pour ses belles couleurs ou en tant qu'animal porte-bonheur ! En effet, elle est surtout une auxiliaire de jardin, prédatrice naturelle des pucerons... il est donc vivement conseillé de profiter de son aide. Pour cela, stoppons l'utilisation de pesticides qui tuent ces précieuses amies du jardin et rendons nos alentours accueillants afin de favoriser leur venue (Texte de Gaétan Pheulpin).

L'ortie - aussi précieuse qu'urticante

Plutôt que de traiter ses tomates, pieds de vignes et autres plantes avec des produits chimiques nocifs, il est tout à fait possible d'utiliser des produits naturels. Par exemple, l'ortie peut servir à la fabrication d'un purin très efficace contre le mildiou. En plus, la préparation est facile !

De plus, l'ortie propose le gîte et le couvert à plus d'une trentaine de papillons: lieu de ponte pour les oeufs et nourriture pour les larves.

Au fait, lors de la récolte des orties, pourquoi ne pas en cueillir un peu plus et profiter de l'occasion pour préparer une infusion ou un bon pesto ?

Image par Marina Pershina de Pixabay

Réalisation : NoPixel